[Bienvenue à l'EncyGoPedie!]

DernieresModifications
PreferencesUtilisateur
PointsDeDepart
Apropos

[ ChercherUnePage ]

[ Editer la page ]

[ Créer la discussion ]


Pseudonyme: -

Chemins
ProverbesDuGo
AutourDuShicho

Référencée par
BacASable
Reponse

 

Si tu ne comprends pas le shicho, ne joue pas au go
Chemin : ProverbesDuGo   · Précédent : IlSePasseDeDrolesDeChosesAuPoint12   · Suivant : OnSEtendDeTroisAvecUnMurDeDeux
  Difficulté: Debutant   Mot-clés: Proverbe

Le shicho n'est en soi pas difficile à comprendre.

Ce proverbe signifie en fait, que pour bien jouer au go, il faut être capable de lire facilement des shicho tels que celui-ci :

[Diagram]
Shicho

Dans cette situation, noir doit se demander, avant de jouer sa pierre en 1, ce qu'il se passerait si blanc coupait en a. Il pourrait alors jouer lui-même en b pour commencer un shicho... mais celui-ci lui serait-il favorable ?

S'il a joué distraitement sans se poser la question et que blanc coupe en a, noir doit-il pousser le shicho jusqu'au bout ? (si celui-ci ne fonctionne pas, la partie est finie pour lui...)

Blanc lui peut juger que ses deux pierres en bas à droite doivent certainement constituer un bon briseur de shicho, et il pourrait couper... Ceci pourrait lui permettre de prendre un petit avantage en haut à gauche, en divisant noir en deux, grâce à l'appui de sa pierre WS. Mais s'il se fait capturer sa pierre de coupe en shicho, sa position ne serait plus bonne du tout...


Comme on le voit, la capacité à évaluer une position de ce type peut-être très utile. Si un joueur y arrive et pas son adversaire, il va lui être très facile de prendre l'avantage...

Pour faire cette évaluation correctement, d'après Kageyama, une seule solution : lire le shicho dans sa tête jusqu'au bout, un coup après l'autre : noir-blanc-noir-blanc...

Au début ça peut paraître difficile (il faut visualiser plus de 40 coups dans cet exemple), mais avec un peu de concentration, ce n'est pas si compliqué... D'autant plus qu'avec un shicho, la suite de coups est forcée. Il n'y a pas de variations.

C'est beaucoup plus facile qu'on ne le croit, et à la portée d'un débutant. Avec quelques minutes d'entrainement par jour, pendant quelques jours, on arrive à lire une position telle que celle de l'exemple en quelques secondes, sans se tromper. Au fait, blanc a t'il raison de couper en a ? :-) (*)

En fait, on pourrait presque traduire le proverbe comme ceci : "Si tu est trop flemmard pour visualiser l'un après l'autre 40 coups forcés, tu ne deviendras jamais bon au go."

(*) Pour les flemmards indécrottables : Réponse.

On peut trouver de beaux problèmes traitant de shicho sur cette page [ext] http://www.goproblems.com/usergroup.html?id=53 (il s'agit souvent de cas qu'on ne trouvera jamais dans un jeu réel, mais c'est très bon pour s'entrainer et avoir ensuite confiance en soi dans l'évaluation d'une position.)



Chemin : ProverbesDuGo   · Précédent : IlSePasseDeDrolesDeChosesAuPoint12   · Suivant : OnSEtendDeTroisAvecUnMurDeDeux
Dernière modification de Si tu ne comprends pas le shicho, ne joue pas au go par 134.214.145.13 le 22 juin 2006 - 14:18
Editer ]     [ Chercher ]     [ Infos et historique ]     [ Créer la discussion ] Dernières Modifications · PointsDeDépart · Apropos

Sites partenaires:
Sensei's Library
jeudego.org